Bonjour à vous !

Je m’appelle Clarisse, j’ai 26 ans et je suis originaire de Valenciennes dans le Nord, ce qui fait de moi une amatrice de bière et de carbonade flamande.

Je suis une passionnée d’Art et d’Histoire. En terme de parcours, j’ai étudié cinq ans à l’Université de Valenciennes (Master Arts et Management artistique dont un an en Erasmus à l’Académie des Beaux-Arts de Palerme pendant ma Licence). C’est là-bas en Italie que le déclic artistique est né, même si j’en ai vraiment pris conscience que deux ans plus tard…

Cette année d’Erasmus a été pour moi un plongeon dans un grand bain culturel. Je n’avais presque pas de cours théorique et toute la pratique artistique que j’ai exercé (gravure, peinture, dessin) m’a amené à faire ce qui compose aujourd’hui mon travail : le pointillisme. Nous avions un cours de dessin pour lequel nous devions dessiner des objets du quotidien dans notre style, et aimant le travail de précision, c’est ainsi que j’ai commencé à faire du pointillisme, en dessinant une chaussure, une passoire et un épluche-légumes. Quatre ans plus tard je dessine des plantes et des corps de femmes.

Je suis énormément inspirée par les formes du corps féminin, que j’ai appris à regarder et à dessiner en cours de modèle vivant et en observant les sculptures dans les musées. La photographie artistique de nu féminin m’inspire aussi beaucoup, comme celle de Charlotte Abramow. Pour la composition de mes dessins, c’est au tout début l’œuvre photographique « Valley of the reclining woman » de Carl Warner qui m’a guidée.
Je suis aussi très inspirée par ce qui m’entoure, j’observe beaucoup ce qui se passe autour de moi, les paysages, la végétation, la ville, les visages…

Baroudeuse dans l’âme, mon travail me permet aujourd’hui d’exposer aux quatre coins de la France et de découvrir ses grandes villes.